actu_evenements_avenir_ANC

actus

1920x1280 voeux2021

 

Chers membres, chers académiciens, chers amis,

Une année se termine, et quelle année ! 2020 restera gravée dans les mémoires pour bien des raisons et des situations auxquelles personne n’était préparé. Des colères, des incompréhensions, des injustices, mais aussi des solidarités, des innovations, des espoirs avec le sentiment d’avoir été en mode survie perpétuel.

Alors vive 2021 ! Enfin, j’aimerai bien vous la souhaiter ainsi, mais à cette heure, tant d’incertitudes planent encore sur notre planète et nos métiers. Nos événements sur le dernier trimestre ont subi la même peine : intronisations de Toulouse ou Chamalières, Repas Caritatif National organisé par Éric Vandevelde en région Grand-Est, le pèlerinage de Lourdes, Présidence du jury à la sélection Bocuse d’Or Maroc...

Et au milieu de tout cela, la perte d’être chers et de personnalités qui auraient mérité de partir avec les honneurs de nombre de leurs disciples, il ne faudra pas les oublier le moment venu. Ainsi Émile Tabourdiau (MOF Cuisine) mon ami indéfectible depuis 1972 lors du trophée Prosper Montagné, Pierre Portier (MOF Sommelier 63 et MOF Cuisine 79) avec qui j’ai passé ce concours et qui m’a donné une vraie leçon professionnelle et d’humanité. Récemment, Jacques Puisais, épicurien, biologiste, œnologue, « Pape du goût », concepteur du goût juste pour qui nous avons un profond respect. Il nous avait proposé avec son ami vigneron Jacques Couly, un cours d’éducation au goût au Lycée Hôtelier du Touquet en 1982. Et puis le grand Marc Meneau, ancien chef trois étoiles Michelin et noté 19,5/20 par le Gault & Millau, au restaurant l’Espérance de Saint-Père en Bourgogne. L’Académie Nationale de Cuisine, avec moi-même, adressons toutes nos condoléances à leurs famille et amis.  

La santé avant tout, comme l’on dit en cette période, mais la santé économique d’un pays compte aussi pour beaucoup dans la motivation d’exercer nos métiers-passions et pour le simple moral des troupes ! Cuisiner avant tout, cuisiner d’une manière ou d’une autre, pour les autres, pour le partage, pour le soutien, pour garder la main, pour simplement se voir autour du piano. Alors oui, la vente a emporté certaines habitudes sans y trouver de réelle rentabilité, les décorations de Noël ont illuminé les façades pour bien montrer que la profession restait vivante et gardait contact avec ses clients pour des menus de fêtes dans des boites en carton ! Mais nous avons tous vu de belles prestations sur les réseaux sociaux. Alors gardons la foi en nous, en nos doux espoirs que 2021 sera bien meilleure et nous ferons tous ensemble notre possible pour qu’elle le soit.

Notre vieille association s’est mise aux solutions digitales pour continuer de travailler sur de nombreux dossiers, aussi bien structurels que d’organisation et de préparations de nos concours, nationaux le 4 novembre 2021 et internationaux à Blois en février 2022. Le concours de sélection Chine s’est lui déroulé via l’application Zoom, le 10 décembre dernier avec 30 candidats et fût une belle réussite, merci à eux. Maintenir au mieux les concours est une preuve d’humilité et une forme de motivation auprès de nos jeunes qui en ont bien besoin. C’est aussi le moyen de valoriser nos partenaires pour leur fidèle soutien. Nous comptons sur vos présences, candidats, entraineurs et nous réunirons pour vous un jury exceptionnel.

Prenez soin de vous et de vos proches, nous aurons assurément plaisir à nous retrouver lors de moments de partage et de convivialité. Pour qu’en 2021, restaurateurs, éleveurs, maraîchers, agriculteurs, pêcheurs, vignerons, artisans, organisateurs d’événements et de concours, professionnels des métiers de bouche, du service et de la table, puissent retrouver le sourire de leurs clientèles.

Avec le conseil d’administration, les membres du bureau, l’ensemble des membres de l’Académie Nationale de Cuisine, nous vous souhaitons une bonne année 2021.


1920x1280 voeux2021